Extreme Deepthroat : porn vidéo gorge profonde hard

Voir la vidéo complète

Le deepthroat, également connu sous le nom de gorge profonde, est une pratique sexuelle qui suscite à la fois intérêt et curiosité.

Le terme « deepthroat » vient du film porno américain datant de 1972, où l’actrice principale – Linda Lovelace – avait marqué les esprits par sa capacité à avaler l’intégralité du pénis de ses partenaires, plongeant ainsi leur membre entier dans sa gorge. Cette performance avait été appelée « deep throat », littéralement « gorge profonde ».

Qu’est-ce que la pratique du deepthroat ?

Le deepthroat est donc une forme avancée de fellation où la personne qui suce le pénis de son partenaire l’insère complètement dans sa gorge, jusqu’à la base du sexe. Il s’agit d’une technique impressionnante et intense qui exigeant un certain contrôle sur les réflexes naturels du corps, notamment le réflexe nauséeux.

Origines et popularité du deepthroat

Le film de 1972 a marqué les esprits et a contribué à diffuser cette pratique auprès du grand public. Depuis lors, le deepthroat est devenu une sorte de « mode » dans l’univers du sexe oral, associé aux performances extrêmes en faveur d’une sexualité sans tabous et sans limites. Cette pratique est reprise dans de nombreux films pour adultes et peut être source de fantaisies pour certains couples.

Comment pratiquer la gorge profonde ?

Il ne fait aucun doute que réussir un deepthroat demande de la pratique et une maîtrise de ses propres limites physiques. Voici quelques astuces pour aborder cette technique avec plus de facilité :

  1. Utiliser sa langue : la première étape consiste à bien maîtriser l’utilisation de sa langue pendant le rapport sexuel. La personne qui réalise le deepthroat doit presser sa langue contre le palais inférieur pour éviter tout blocage au niveau de la gorge.
  2. Respirer correctement : il est essentiel de contrôler sa respiration durant la pratique du deepthroat pour faciliter la relaxation du pharynx. L’idéal est de se concentrer sur l’expiration, qui permet d’ouvrir plus facilement la gorge et de réduire le réflexe nauséeux.
  3. Préparer sa gorge : pour aider à préparer sa gorge avant une tentative, il est possible d’utiliser des pastilles ou des sprays anti-nauséeux en vente libre. Ils peuvent atténuer le réflexe nauséeux et faciliter la pratique du deepthroat.
  4. Etre patient et progresser étape par étape : le deepthroat ne s’acquiert pas du jour au lendemain. Il peut être nécessaire de s’exercer régulièrement pour apprendre à dépasser ses limites et mieux maîtriser cette technique.

Le rôle du partenaire dans la réussite du deepthroat

Il est important que les deux partenaires soient complices pour réussir la pratique du deepthroat avec respect et sans forcer. Le partenaire doit bien prendre en compte les réactions de son/sa partenaire pour éviter de déclencher un réflexe nauséeux trop violent ou encore provoquer des douleurs dans la gorge.

Faut-il adopter la pratique du deepthroat ?

Au-delà des performances spectaculaires vues dans les films X, le deepthroat n’est pas forcément à la portée de tous. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut se priver d’explorer cette pratique qui peut représenter une source de plaisir intense pour certains couples.

Voir la vidéo complète

Derniers articles

Rencontrez une dominatrice !

Inscrivez-vous gratuitement et rencontrez une femme dominatrice à Bordeaux ou dans votre ville!

Pour en savoir plus sur le BDSM